LA MAISON DES OCÉANS

PARIS

Le HUB DE L'OCÉAN

Monument historique situé au cœur du quartier des universités, la Maison des Océans a été inaugurée en 1911 pour proposer enseignements et conférences dédiés aux sciences de l’océan.
C’est aujourd’hui une véritable « ruche » dédiée à l’océan et à l’environnement, qui rassemble sous un même toit de grands acteurs de la protection des océans aux côtés de l’Institut océanographique : la Fondation Prince Albert II, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), la Plateforme Océan et Climat (POC), l’envoyé spécial des Nations Unies pour les océans, la Commission internationale pour l’exploration scientifique de la Méditerranée (CIESM), le CRIOBE, etc.
C’est aussi un pôle de rencontres et de colloques, pour des conférences de haut niveau rassemblant experts, entrepreneurs, décideurs politiques et société civile autour des grands enjeux de la gestion durable des océans et de l’environnement (climat, développement durable, biodiversité…).

DES ACTEURS RéUNIS POUR LA PROTECTION DE L'OCÉAN

Véritable « hub » environnemental, la Maison des Océans à Paris rassemble sous un même toit de grands acteurs de l’environnement et de la protection des océans : l’Institut océanographique, la Fondation Prince Albert II, la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), la Plateforme Océan et Climat (POC), les équipes de l’Envoyé spécial des Nations Unies pour les océans, la Commission Internationale pour l’Exploration Scientifique (CIESM), le CRIOBE, etc.

Elle accueille régulièrement des conférences internationales rassemblant experts, entrepreneurs, décideurs politiques, et le grand public autour des grands enjeux de la gestion durable des océans et des sujets connexes de l’environnement (climat, développement durable, biodiversité…).

NOS Partenaires à la maison des océans

La présence de grands acteurs de l’environnement à la Maison des Océans fait naître des synergies ; cela crée des opportunités de collaboration favorables aux thématiques de la biodiversité, du climat et plus généralement de la conservation de l’environnement.

C’est ce positionnement singulier et fédérateur qui a également conduit l’Institut océanographique en 2014 à faire partie des membres fondateurs de la Plateforme Océan et Climat qui regroupe un réseau international aujourd’hui constitué de plus de 70 membres.

L’ensemble de nos partenaires et locataires de la Maison des Océans contribue à faire vivre ce lieu en y organisant des événements privés ou plublics.

Fondation Prince Albert II de Monaco

En juin 2006, S.A.S le Prince Albert II de Monaco a décidé de créer Sa Fondation afin de répondre aux menaces préoccupantes qui pèsent sur l’environnement de notre planète. La Fondation Prince Albert II de Monaco œuvre pour la protection de l’environnement et la promotion du développement durable à l’échelle mondiale. La Fondation soutient les initiatives d’organisations publiques et privées dans les domaines de la recherche, de l’innovation technologique et des pratiques conscientes des enjeux sociaux. La Fondation finance des projets dans trois principales régions et concentrent ses actions sur trois domaines principaux.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)

Fondée en 1948, l’UICN – Union internationale pour conservation de la nature – rassemble des États, des organismes gouvernementaux et un large éventail d’organisations non-gouvernementales au sein d’une alliance unique : plus de 1000 membres dans 148 pays.
L’UICN regroupe également un réseau de plus de 10 000 experts bénévoles qui apportent leurs connaissances à travers six commissions spécialisées. Le secrétariat de l’UICN est composé d’un siège mondial en Suisse et de 42 bureaux régionaux et nationaux.
Le comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’union internationale pour la conservation de la nature en France. Il regroupe actuellement 2 ministères, 8 organismes publics, 42 organisations non-gouvernementales, ainsi qu’un réseau d’environ 250 experts rassemblés au sein de commissions thématiques et de groupes de travail.

Plateforme Océan et Climat (POC)

La Plateforme Océan et Climat (POC) est un réseau international multi-acteurs, créé le 10 juin 2014 à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans avec l’appui de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO.
La POC rassemble aujourd’hui plus de 70 membres – instituts de recherche, ONGs, aquariums, secteur privé, institutions françaises et agences internationales, collectivités territoriales – qui travaillent ensemble à communiquer le message suivant : « un océan en bonne santé pour un climat protégé ». Si l’océan est particulièrement vulnérable aux changements climatiques, il est également porteur de solutions d’atténuation et d’adaptation.

Grâce à son rôle d’Interface entre science et politique, la POC favorise la réflexion et les échanges entre la communauté scientifique, la société civile et le monde politique. Elle ambitionne de mobiliser le plus grand nombre d’acteurs pour une meilleure prise en compte du message scientifique sur les interactions entre océan, climat et biodiversité par les décideurs politiques et le grand public.

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB)

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) a pour mission de soutenir et d’agir avec la recherche pour accroître les connaissances sur la biodiversité. Son originalité repose sur son rôle d’interface entre la communauté scientifique, la société civile et le monde de l’entreprise. La FRB a été créée en 2008 – à l’initiative des ministères chargés de la recherche et de l’écologie – par huit établissements publics de recherche. Ceux-ci ont été rejoints depuis par LVMH, l’Ineris et l’Université de Montpellier.

Susciter l’innovation, promouvoir des projets scientifiques en lien avec la société et développer études, synthèses et expertises sont autant d’actions au cœur de son dispositif. À ce jour, près de 250 structures, asso¬ciations, entreprises, gestionnaires ou collectivités, ont rejoint la FRB autour d’un but : relever ensemble les défis scientifiques de la biodiversité.

La Commission Internationale pour l’Exploration Scientifique de la Méditerranée (CIESM)

La CIESM soutient la recherche multilatérale en Méditerranée et en mer Noire depuis 1910, date de sa conception. Couvrant une région déchirée depuis trop longtemps par des conflits historiques, la CIESM représente un forum unique pour l’échange scientifique et le dialogue, réunissant des milliers de chercheurs qui, ensemble, utilisent les technologies et approches les plus récentes pour comprendre, surveiller et protéger une mer très exposée. La Commission est ainsi en mesure de défendre les priorités du Bassin en matière de recherche marine et environnementale avec la plus grande impartialité, renforcée par l’appui politique de ses 23 Pays Membres.

Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE)

Le CRIOBE est l’un des plus éminents laboratoires français pour l’étude des écosystèmes coralliens. Depuis 2010, le CRIOBE pilote le Laboratoire d’Excellence CORAIL (LABEX) qui rassemble 9 institutions et 4 universités d’outre-mer.

Créé en 1971, le CRIOBE est, depuis 2013, une unité de recherche et de services du CNRS qui associe des enseignants-chercheurs, des chercheurs et des personnels administratifs et techniques appartenant au CNRS, à l’EPHE et à l’UPVD. Ses activités s’exercent à travers de multiples disciplines – l’écologie, la génétique, la chimie – sur deux sites géographiques principaux, le campus de l’Université de Perpignan en France et la station de terrain sur l’île de Moorea en Polynésie Française.

Bureau de l'Envoyé spécial des Nations Unies pour les océans

L’Envoyé spécial est chargé de galvaniser les efforts concertés pour le suivi des résultats de la Conférence des Nations Unies sur les océans qui a été organisée en appui au Programme de développement durable à l’horizon 2030. L’Envoyé spécial sera donc chargé de maintenir l’élan dans les actions visant à conserver et utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines, aux fins du développement durable.

Voir aussi

405f1c_d016c5fdc0b24feb8471bb41587eceab_mv2_d_4256_2832_s_4_2

Privatiser nos espaces - Paris

ALBERT_badu.png

Les actualités de l'Institut

famille

Découvrir le Musée - Monaco

déCOUVRIR à MONACO

08_Animation-_bassin_tactile_20120719_M_Dagnino.jpg

Animations

3-4-27_Vernissage-exposition-Borderline_20170503_M_Dagnino.jpg

Expositions

3-5-32_Grand-bac-2000_M_Dagnino.jpg

Aquariums